Exclusif – Gultrah Sound System à cœur ouvert pour Dromabuzz : Les raisons derrière la fin du projet

Une mauvaise nouvelle a circulé sur la toile hier soir (27 Juillet, 2015).


Une mauvaise nouvelle a circulé sur la toile hier soir (27 Juillet, 2015). Halim Yousfi le leader du projet Gultrah Sound System a annoncé la fin de l’expérience. Les Facebookers n’ont pas cessé de se demander quelles étaient les raisons qui ont ramené à la prise d’une décision pareille. Halim Yousfi a choisi de nous confier toute l’histoire derrière la fin de Gultrah Sound System. 

Choc : La fin du projet “Gultrah Sound System”

Navrés, les Facebookers ont reçu la mauvaise nouvelle qui a été publiée hier soir sur le Facebook officiel de Halim Yousfi, le leader du collectif :

screencapture-www-facebook-com-khames-nsiri-1438094827762

 

Des fans navrés et surtout révoltés…

Les fans de Gultrah Sound System ont été tellement choqués qu’ils se sont mis à parler avec Halim pour le convaincre de revenir sur sa décision :

screencapture-www-facebook-com-khames-nsiri-1438095614770

D’autres sous le choc ont exprimé tout le regret d’avoir quitté ce projet:

screencapture-www-facebook-com-khames-nsiri-1438095614770 (1)

Halim Yousfi à cœur ouvert, se confie à Dromabuzz

Pour expliquer aux fans les vraies raisons derrière la prise de cette décision, Halim a choisi de nous ouvrir son cœur afin d’en finir une fois pour toutes avec cette histoire.

Au début, le leader de Gultrah revient aux débuts de ce projet:

Il est primordial de mentionner que Gultrah n’est pas un groupe; c’est plutôt un projet collectif. Gultrah a été formé en 2005, à ma rencontre avec Wissem Ziadi (violon) et Malek Benhalim (percussions). On a contacté Amine Nouri pour devenir notre batteur et Slim Abida comme bassiste, on a joué notre premier concert dans le cadre de la tente estivale de Hammam Leghzaz pour les cinéastes amateurs en 2006.

Publicité (en savoir plus)

Gultrah s’arrête là: Pourquoi?

… Halim explique :

On a décidé de mettre fin au projet à l’unanimité suite au départ de notre batteur (Tarek Maaroufi) en France et l’indisponibilité de deux autres membres pour des raisons professionnelles. En plus, dernièrement le public n’a pas arrêté de critiquer les changements au sein du projet, qui ont eu lieu parce qu’on voulait que Gultrah continue à exister. Celà devient dur sans leur soutien et sans le soutien du ministère de la culture qui favorise des artistes commerciaux au détriment des artistes engagés; la preuve, aucun groupe ou artiste engagé n’a prospéré sur le territoire tunisien. Beaucoup d’entre eux sont partis à l’étranger où ils ont gagné du territoire. Par contre, en Tunisie on n’encourage que la bêtise et l’ignorance. Et les médias jouent un rôle important pour maintenir une certaine bassesse dans la culture et l’art.

Citant les fans de Gultrah, Halim regrette un manque de soutien…

La réaction des fans de Gultrah en dit beaucoup sur la popularité du projet et de ses membres, qui ont toujours reçu un grand nombre de fans dans leurs concerts. Plusieurs fans ont même dit que mettre fin à Gultrah en ce moment est une acte de trahison:

En ce qui concerne l’audience, la réaction est normale puisqu’ils ignorent pratiquement tout ce qui se passe au sein du groupe et nos conditions de travail. Il y a eu pleins de rumeurs sur des problèmes personnels entre les membres, et des conneries comme ça, (et je dis bien que c’est une minorité). Dommage parce qu’on avait besoin d’eux mais ils ont été durs concernant la critique et les commentaires sur les réseaux sociaux. Donc, ce n’est pas Gultrah qui a initié la trahison; on a tout donné pour eux et pour le groupe mais pour eux ce n’était pas suffisant. Quand on est modeste et proche des gens, on s’en prend plein la face. Cette audience aime qu’on la snobe, ce n’est pas notre façon de voir les choses… Aussi quand on fait des concerts et que le prix des tickets est correct par rapports aux autres spectacles (15 dinars était le plafond). Ils n’arrêtent pas de se plaindre, disant que c’est de l’arnaque, par contre payer 40 et 60 dinars pour voir d’autres artistes ne l’est pas…

Un Come-Back possible dans les prochaines années?

On a demandé à Halim s’il y aurait un come-back prochainement, il a répondu:

Pour l’instant on ne pense pas à un come back. Il y aura certainement d’autres projets et il y aura peut être les mêmes musiciens mais ça ne sera pas Gultrah. Je vais continuer a écrire et composer mais en solo.. Les autres membres de Gultrah ont d’autres projets en cours.

Les derniers concerts de Gultrah et le concert d’ADIEU

Pour ceux qui ne veulent pas rater les derniers concerts de Gultrah, Halim confirme:

Pour les dates qui nous restent, on a confirmé une seule pour le moment et c’est celle du 02 Août a Kélibia. On est entrain de négocier pour un spectacle d’adieu sur Tunis , le 14 Août. Pour nos fans, je dis que c’était une belle expérience, et qu’on ne les a pas trahi…La musique ne s’arrêtera jamais..

Retrouvez les articles de Dromabuzz sur notre page Facebook.

Envie de réagir?

Lol ! Lol !
0
Lol !
J'adore J'adore
0
J'adore
Wouah Wouah
0
Wouah
Triste Triste
0
Triste
WTF WTF
0
WTF
Enervé Enervé
0
Enervé

Comments 0

Exclusif – Gultrah Sound System à cœur ouvert pour Dromabuzz : Les raisons derrière la fin du projet

Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Inscription

Réinitialiser le mot de passe

Revenir à
Connexion

Inscription

Revenir à
Connexion

Hey!

Rejoignez-nous sur Facebook
close-link
NOUVEAU                                                      
Dromabuzz en Arabe                 


Cliquez ici pour découvrir              







 
close-link
CLIQUEZ ICI !
Choisis un format
Test de personnalité
Sondage
Histoire
Top
Meme
Video
Audio
Image