Arabie saoudite: Le poète Palestinien Ashraf Fayadh condamné à mort pour blasphème

Après les fouets de Raef Badawi, le tribunal saoudien condamne à mort le poète Palestinien Ashraf Fayadh pour "Blasphème" dans son recueil "لتعليمات بالداخل" publié en 2008.


Après les fouets de Raef Badawi, le tribunal saoudien condamne à mort le poète Palestinien Ashraf Fayadh pour « Blasphème » dans son recueil « لتعليمات بالداخل » publié en 2008.

Au début, le tribunal avait condamné Ashraf Fayadh à 4 ans de prison et 800 coups de fouets. Mais, le jugement a changé en cours de route. Le réseau arabe d’information sur les droits de l’homme a condamné ce jugement totalement contraires aux principes des Droits de l’Homme.

Ashraf Fayadh est d’origine palestinienne et réside depuis son enfance en Arabie Saoudite. Il a déclaré « ils m’accusent de propager l’athéisme alors que mon recueil parle de la vie culturelle et sociale des réfugiés palestiniens… mais les extrémistes l’ont mal interprété. »

Selon les lois de l’Arabie Saoudite, fondées sur le wahabisme (une doctrine dangereuse et contraire aux valeurs de l’islam), le blasphème et l’apostasie exigent la peine de mort. Les juges du tribunal saoudi ne font référence à aucun principe des droits de l’homme.

 

Envie de réagir?

Lol ! Lol !
0
Lol !
J'adore J'adore
0
J'adore
Wouah Wouah
0
Wouah
Triste Triste
0
Triste
WTF WTF
0
WTF
Enervé Enervé
0
Enervé

Comments 0

Arabie saoudite: Le poète Palestinien Ashraf Fayadh condamné à mort pour blasphème

Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Inscription

Réinitialiser le mot de passe

Revenir à
Connexion

Inscription

Revenir à
Connexion
Choisis un format
Test de personnalité
Sondage
Histoire
Top
Meme
Video
Audio
Image