Top 8 des meilleurs jeux de société collaboratifs, quand l’union fait la force

Qui n’a pas de malheureux souvenir de jeux de société en famille ou entre amis qui se sont terminés en bain de sang tant on s’arrache la gueule entre joueurs ? La base du jeu de société c’est la trahison, la haine de l’autre et l’appât du gain.


Qui n’a pas de malheureux souvenir de jeux de société en famille ou entre amis qui se sont terminés en bain de sang tant on s’arrache la gueule entre joueurs ? La base du jeu de société c’est la trahison, la haine de l’autre et l’appât du gain. Alors quand on trouve un jeu de société collaboratif basé sur un travail d’équipe où partage et coopération règnent en maîtres mots, on fonce.

Peut se jouer de 2 à 6 joueurs (mais à deux je vous avoue que c’est un peu chiant). Un des joueurs incarne Jack l’Éventreur. Les autres sont des enquêteurs. On dispose d’un carte de Londres. Au premier soir, Jack annonce qu’il a tué, et où. S’ensuivent alors quatre nuits pour que les enquêteurs collaborent et mettent la main sur la cachette de Jack. C’est ultra palpitant quand tu es Jack, parfois un peu désespérant quand tu es enquêteur mais en tout cas c’est GIGA COOL (comme on disait dans le Londres du XIXe siècle).

Totalement dans l’esprit de Dixit pour les fans des interprétations farfelues d’images un peu cheloues. Cette fois-ci, il y a un plateau plus complexe à mettre en place et une enquête à mener pour découvrir la vérité vraie sur le fantôme qui hante le manoir. Les enquêtes sont basées sur des visions, le maître du jeu livre des indices à travers ses cartes qu’il faut interpréter en collaboration les uns avec les autres.

Là on part sur un jeu minimaliste qui demande un peu de jugeote. Le coffret fournit dix enquêtes sous forme de livrets. Un annuaire, le journal du jour (pour chaque enquête) et une carte de Londres. Pour chaque enquête, on dispose d’un livret avec la présentation de l’enquête et les indices à venir piocher. C’est donc un jeu qui peut se faire seul, à deux ou plus et qui consiste à faire la nique à Sherlock en incarnant les Irréguliers de Baker Street. Mais rêve pas, en général ce bâtard résout les enquêtes en deux pistes quand toi tu en es à 26 pistes.

Publicité (en savoir plus)

Le truc chouette avec ce jeu, c’est qu’il n’y pas une règle mais un paquet. Chaque joueur dispose de plusieurs pièces en bois de formes variées et selon la règle qui dirige la partie, il faudra faire la sculpture la plus haute (en un temps limité bien sûr), la sculpture la plus belle, ou encore construire une sculpture ensemble sans la faire tomber. Bref, le jeu a des allures de Jenga, mais en mieux. Et selon la règle qui tombe, on peut se retrouver face à une partie entièrement basée sur la coopération.

Pour faire simple : l’humanité va crever, ça sent le roussi. Fort heureusement, les joueurs forment une équipe de chercheurs afin de combattre les quatre maladies mortelles qui butent la Terre entière. En gros, les joueurs jouent contre le jeu en essayant de ralentir la propagation des maladies. Le principe est donc de partager librement les informations qui permettront aux autres joueurs de progresser eux aussi contre le fléau.

Si tu flippes ta mère devant Walking Dead, tout d’abord C KWA TON PROBLÈME ? Secondo, tu devrais aimer ce jeu qui te projette en plein hiver alors que l’apocalypse vient de frapper l’humanité rongée par les zombies. Toi et les autres joueurs incarnez une colonie de survivors répartie en plusieurs groupes. Chaque groupe a des actions qui lui sont propres mais peut également collaborer avec les autres groupes pour préserver la colonie. Bref c’est Walking Dead, Negan et Lucille en moins.

Décidément, les zombies ont le vent en poupe dans les jeux de société. Toutefois, on s’éloigne un peu du jeu Dead of Winter puisqu’ici chaque joueur incarne un survivant qui doit combattre les zombies (ouais, y’avait un indice dans le titre). Du coup, bah forcément les joueurs jouent ensemble, on s’entraide, on peut même se sacrifier. Chaque partie se présente sous forme de scénario, le jeu en dispose de dix.

Plus classique mais tout aussi kiffant pour les amateurs de quêtes qui déchirent tout. Chaque joueur y incarne un chevalier et tous doivent protéger Camelot pour faire la nique aux Forces du Mal. Si le jeu est coopératif, il peut toutefois se glisser un traître parmi les joueurs donc mollo sur la confiance quand même.

Source

Retrouvez les articles de Dromabuzz sur notre page Facebook.

Envie de réagir?

Lol ! Lol !
0
Lol !
J'adore J'adore
0
J'adore
Wouah Wouah
0
Wouah
Triste Triste
0
Triste
WTF WTF
0
WTF
Enervé Enervé
0
Enervé

Comments 0

Top 8 des meilleurs jeux de société collaboratifs, quand l’union fait la force

Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Inscription

Réinitialiser le mot de passe

Revenir à
Connexion

Inscription

Revenir à
Connexion
Choisis un format
Test de personnalité
Sondage
Histoire
Top
Meme
Video
Audio
Image