Comment utiliser la poudre libre


1. CHOISIR SA TEXTURE

Poudre libre ou pressée, fond de teint liquide ou compact… pas évident de trouver le bon effet velouté pour soi. « Quand on a la peau sèche, par exemple, un fond de teint poudré liquide, plus hydratant qu’un compact, sera plus confortable, et, au bout du compte, plus joli », explique Fanny Maurer, make-up artist Clarins. Quant aux poudres libres, elles ont pour objectif de fixer le maquillage et en garantissent la longue tenue. « Ces dernières sont aussi plus faciles à travailler que leur version compacte, à réserver aux retouches », estime Julien Rol, maquilleur Make Up Forever.

2. AVOIR LA MAIN LEGERE

« Avant, on appliquait de la poudre sur l’ensemble du visage, aujourd’hui on se limite à certaines zones comme le front, le nez… et à un passage unique. les textures sont devenues plus aériennes, on obtient facilement une matité transparente idéale », se félicite Manuel Ramos, responsable de la formation et maquilleur Caron. « sur les derniers défilés Maison Margiela, Versace et Prada, on a vu des teints mats et lumineux magnifiques, confirme Fanny Maurer. Ce qui est important, c’est de voir la peau respirer sous la poudre. »

3. CONNAITRE SA FAIBLESSE

Si on a la peau grasse, « on commence par lisser les petites imperfections avec un fond de teint poudré appliqué à l’éponge dès le centre du visage, puis on poudre pour un rendu uniforme », explique Julien Rol. Quand on a des ridules, on choisit une poudre de finition légère à déposer « à la houppette avant un balayage au gros pinceau, de l’intérieur du visage vers l’extérieur, pour lisser la peau », précise Manuel Ramos. « Attention, en vieillissant on évite la zone sous les yeux », ajoute Fanny Maurer.

 UNE PEAU FLATTEUSE : C’EST LA COMBINAISON D’UN FOND DE TEINT ET D’UNE POUDRE

Publicité (en savoir plus)

4. MISER SUR LE GLOWY CHIC

Les clés d’un teint healthy mais velouté ? « poudrer la zone T pour un effet satin et garder le reste du visage hydraté et naturellement un peu brillant », résume Julien Rol. « si on a une peau normale à sèche, on peut déposer une touche de poudre illuminatrice sur le haut des pommettes et le dessus des lèvres, pour apporter de la lumière sans risque de trop briller », conseille Fanny Maurer.

5. TROUVER SA TEINTE

« Choisissez votre poudre de la même nuance ou un peu plus claire que celle de votre fond de teint. Plus foncée, ses pigments risquent de faire des taches » conseille Julien Rol. On teste « sur la zone entre le haut du pouce et le poignet, préconise Manuel Ramos. Encore mieux, au niveau de l’os malaire : s’il n’y a pas de démarcation avec le cou, c’est la bonne teinte. À choisir pêche ou beige quand on a la peau claire, dorée avec une pointe de rose quand on a le teint mat pour ôter la note olivâtre. » Un doute ? « Choisissez une poudre rosée si vous avez des veines violettes au poignet, dorée si celles-ci sont bleu-vert », conseille encore Fanny Maurer.

Ce contenu est initialement apparu ici.

Veuillez noter que Dromabuzz est une plate-forme de curation et d’agrégation de contenu. Notre objectif est de promouvoir les meilleurs articles de différents sites utilisant l’intelligence humaine et artificielle. Si vous pensez que ce contenu devrait être retiré de la plate-forme, n’hésitez pas à contacter nos éditeurs.

Retrouvez les articles de Dromabuzz sur notre page Facebook.

Envie de réagir?

Lol ! Lol !
0
Lol !
J'adore J'adore
0
J'adore
Wouah Wouah
0
Wouah
Triste Triste
0
Triste
WTF WTF
0
WTF
Enervé Enervé
0
Enervé

Comments 0

Comment utiliser la poudre libre

Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Inscription

Réinitialiser le mot de passe

Revenir à
Connexion

Inscription

Revenir à
Connexion
Choisis un format
Test de personnalité
Sondage
Histoire
Top
Meme
Video
Audio
Image