Top 6 des fêtes nationales qui ont des origines super glauques, des massacres à gogo


On a une passion plus ou moins malsaine pour les jours fériés. Pourtant derrière ces célébrations nationales se cachent souvent des origines meurtrières au regard de l’histoire. Alors bien sûr c’est un peu difficile de dire que concrètement telle date repose sur un massacre, c’est un raccourci légèrement frauduleux je vous le concède. Toutefois cela permet de remettre en question le potentiel festif d’une célébration dont on oublie trop souvent les implications négatives de son histoire.

1. Thanksgiving

Ce jour de fête célébré aux Etats-Unis le 4ème jeudi du mois de novembre et le 2ème lundi d’octobre au Canada, durant lequel on se gave de dinde jusqu’à ce qu’indigestion s’ensuive, a des origines plutôt effrayantes… Pour cela il faut remonter au XVIIème quand les pères fondateurs ont découvert le Nouveau-Monde. Accueillis à bras ouverts par les amérindiens, les premiers pèlerins ont fait une fête de remerciement en leur honneur. Sauf qu’après ils les ont colonisé et massacré. Le truc marrant c’est que Thanksgiving célèbre le partage de la nourriture entre Amérindiens et premiers colons du Massachusetts, mais c’est aujourd’hui pris en dérision parce que les Amérindiens galèrent un max. Thanksgiving est en fait la consécration du génocide le plus long de l’histoire puisqu’il s’étend maintenant sur plus de 450 ans. Happy Birthday.

2. Le jour de Christophe Colomb

Même si quelques états d’Amérique ne se joignent pas aux festivités, le Columbus Day est toujours un jour férié aux Etats-Unis qui célèbre le deuxième lundi d’octobre l’arrivée de Christophe Colomb dans le Nouveau-Monde en 1492. Sauf qu’en fait on critique aussi cette journée qui rend hommage au début des hostilités pour les amérindiens, comme le confirme les origines de la fête de Thanksgiving. Est-ce qu’on célébrerait pas plutôt le massacre des Indiens d’Amériques ce jour-là ?

3. Jour de l’hispanité ou parfois jour de la Race (si, si)

Déjà le nom un peu chelou de cette fête n’a pas tout pour plaire. Mais surtout il fait référence à Christophe Colomb (oui, encore lui) et sa découverte des Amériques et donc de la colonisation qui s’en est suivie. Donc c’est un peu la fête de l’extermination des Amérindiens. D’ailleurs cette fête a été reconnue par le régime franquiste en 1958 qui la renomma jour de l’hispanité. Sans compter le fait que quelques pays hispano-américains ont nommé ce jour le « jour de la race » en référence aux mêmes événements.

4. Australia Day

La fête nationale australienne n’a pas des origines ultra clean puisqu’elle célèbre le 26 janvier la commémoration de la première flotte européenne débarquant à Sydney Cove en 1788. C’est donc ni plus ni moins une fête nationale qui fête la fin du « règne » Aborigène. C’est pour cette raison que cette date est polémique et que certains la renomment « Invasion Day ».

Publicité (en savoir plus)

5. Le jour de la Saint Patrick

OK la Saint Patrick n’est pas la fête nationale d’Irlande comme on a souvent tendance à le croire. Toutefois c’est une fête populaire qui commence à être célébrée au delà des frontières. Saint Patrick était un évangélisateur, qui a chassé tous les païens du pays (dans la légende on parle de serpents qu’il chasse du pays, or les serpents représentent les croyances polythéistes celtiques). Bref un truc pas très joli joli. Sans compter que la couleur verte célébrée le jour de la Saint Patrick vient du trèfle emblématique du pays qui est aussi le symbole du nationalisme irlandais.

6. La fête du travail

La fête du travail a des origines variées mais on peut dire qu’elle résulte autre autre d’une série de grèves ayant eu lieu à Chicago en 1886. Les manifestations ont été violentes, 400 000 travailleurs dans les rues dont les répressions ont conduit à une dizaine de morts. C’est donc grâce à ces révoltes sanglantes qu’on a pu obtenir des droits du travailleurs en France notamment puisque 3 ans plus tard en 1889, L’international Socialiste choisit le 1er mai pour désigner cette journée internationale des travailleurs.

Dans la conjoncture actuelle, il est possible que j’omette quelques fêtes nationales basées sur des massacres, auquel cas je vous serez gré de me les signaler en commentaire en échange de tout mon amour.

Source :

Le Figaro

Ranker

!function(f,b,e,v,n,t,s){if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};if(!f._fbq)f._fbq=n;
n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window,
document,’script’,’//connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);

fbq(‘init’, ‘327301684332765’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);
fbq(‘track’, ‘ViewContent’, {
content_name: “Top 6 des fêtes nationales qui ont des origines super glauques, des massacres à gogo”,
content_section: “Histoire”
});

Ce contenu est initialement apparu ici.

Veuillez noter que Dromabuzz est une plate-forme de curation et d’agrégation de contenu. Notre objectif est de promouvoir les meilleurs articles de différents sites utilisant l’intelligence humaine et artificielle. Si vous pensez que ce contenu devrait être retiré de la plate-forme, n’hésitez pas à contacter nos éditeurs.

Retrouvez les articles de Dromabuzz sur notre page Facebook.

Envie de réagir?

Lol ! Lol !
0
Lol !
J'adore J'adore
0
J'adore
Wouah Wouah
0
Wouah
Triste Triste
0
Triste
WTF WTF
0
WTF
Enervé Enervé
0
Enervé

Comments 0

Top 6 des fêtes nationales qui ont des origines super glauques, des massacres à gogo

Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Inscription

Réinitialiser le mot de passe

Revenir à
Connexion

Inscription

Revenir à
Connexion
Choisis un format
Test de personnalité
Sondage
Histoire
Top
Meme
Video
Audio
Image