Loading Posts...

Qui est Rita: L’histoire de Mahmoud Derouiche et Rita est enfin exposée!

En 1995,  le poète palestinien Mahmoud Derouiche déclarait qu’il avait vécu une histoire d’amour avec une jeune fille Juive de l’Israël quand il était jeune, sans jamais révéler son identité. 

On a souvent entendu parler d’une certaine Rita dans les poèmes de Mahmoud Derouiche, qui étaient chantés par Marcel Khalifa. Derouiche figure l’impossibilité de leur histoire dans les poèmes de « Bayna Rita wa Ounyouni » et « Chitaa Rita El Tawil ».

L’identité de Rita est restée mystérieuse jusqu’à ce que la réalisatrice Ibtisem Mraana l’a exposée dans son dernier film  Sajjel Ana Arabi qui s’est diffusé lors du festival de cinéma de Tel Aviv en 2014. 

mahmoud_darwish_lover

Ibtissem Mraana a essayé de traquer la fameuse Rita jusqu’à ce qu’elle l’a rencontrée à Berlin où elle mène sa vie actuellement. Rita s’appelle Tamar Ben Ami et travaillait comme danseuse quand elle rencontrait Derouiche pour la première fois lors d’un bal pour le Parti Communiste Israélien.

mahmoud darwish

La fin de leur histoire a marqué ces derniers mots écrits par Mahmoud Derouiche dans une lettre à Tamar:

Il y a longtemps que j’ai souvent rêvé que je prends mon thé avec vous le soir, que nous partageons le bonheur et la joie. Croyez-moi, ma chérie, la passion de vous voir me frémit quand vous êtes loin de moi, non pas parce que je t’aime moins, mais parce que je t’aime plus. Tamar, Chérie, je vous assure encore une fois que je suis avec vous, et que vous n’êtes pas seule. Vous allez probablement souffrir à cause de moi, mais je tiens à vous. Merci, Tamar, d’avoir ajouté du sens à ma vie. Au revoir.

L’histoire passionnante entre Mahmoud Derouiche et Tamar a eu sa fin à la Guerre de 1967, quand Derouiche a décidé de mettre fin à sa relation avec Tamar. Lors de l’interview de 1995, Derouiche a déclaré « La guerre de 1967 était entré dans les deux corps au sens figuré. La guerre a réveillé la sensibilité qu’on ne connaissait pas auparavant. Imaginez votre amoureuse entrain de détenir tes compatriotes à Napoulse ou à Jérusalem. Ni cœur ni conscience saurait supporter cette image.

darwish (3)

Facebook Comments
0
LikeLike
0
HahaHaha
0
AimeAime
0
WowWow
0
YayYay
0
TristeTriste
Voted Thanks!

Leave a Comment

Loading Posts...