Loading Posts...

Beauté : la dangereuse erreur de Pamela Anderson à ne pas copier

Oui, nous sommes libres de faire ce que l’on veut mais il est certaines petites règles beauté qui valent pour notre santé. Trois nous viennent en tête : boire beaucoup d’eau pour s’hydrater (évidemment) et avoir une peau lumineuse et rebondie, bien se démaquiller chaque soir pour éviter que les pores de notre peau s’obstruent et se protéger du soleil. Or, il se trouve que cette troisième injonction n’est pas du goût de Pamela Anderson. L’actrice a beau avoir sillonné les plages de Malibu au côté de David Hasselhoff alias Mitch Buchannon pour la fameuse série « Baywatch », elle a avoué ne s’être jamais crémée pour lutter contre les rayons du soleil. « Je n’ai jamais mis de SPF et mes parents ne m’en ont jamais mis non plus, a déclaré la star au Harper’s Bazaar UK. Et puis j’ai découvert à quel point la crème solaire polluait l’océan. Je n’ai jamais mis de crème solaire pendant la série « Alerte à Malibu », juste de l’huile. »

Pamela Anderson a-t-elle raison ?

Absolument pas sauf sur une chose. Oui, les crèmes solaires classiques sont reconnues comme jouant un rôle dans la pollution des océans. Fort heureusement, de plus en plus de fabricants se tournent vers des crèmes solaires bio dégradables. Pour le reste, qui est de ne pas porter de protection solaire, bon nombre de médecins et dermatologues risquent bien de s’étouffer. En effet, les campagnes pour se protéger chaque été se multiplient tous les ans même si encore 66% des individus considèrent que les crèmes solaires avec un indice de protection élevé ne sont réservées qu’aux peaux à risque. Une erreur aux conséquences parfois dramatique puisque, selon l’ Organisation mondiale de la santé, un cancer sur trois est un cancer de la peau et 200 000 nouveaux cas sont diagnostiqués dans le monde chaque année. Enfin, pour ce qui est de la question de l’huile, Pamela ne précise pas si elle est dotée d’un SPF. Alors, oui il existe des huiles protectrices avec des indices élevés mais si la star évoque les fameuses huiles du type graisse à traire – comme elles étaient à la mode à l’époque -, on tire un peu plus sur la sonnette d’alarme. Car, dans ce cas, l’huile agit comme une loupe posée à même la peau et ne fait qu’empirer les effets néfastes des rayons de soleil.  

  • Est-ce que vous vous protégez du soleil ?

Ce contenu est initialement apparu ici.

Veuillez noter que Dromabuzz est une plate-forme de curation et d’agrégation de contenu. Notre objectif est de promouvoir les meilleurs articles de différents sites utilisant l’intelligence humaine et artificielle. Si vous pensez que ce contenu devrait être retiré de la plate-forme, n’hésitez pas à contacter nos éditeurs.

Facebook Comments
0
LikeLike
0
HahaHaha
0
AimeAime
0
WowWow
0
YayYay
0
TristeTriste
Voted Thanks!

Leave a Comment

Loading Posts...