Loading Posts...

Lil Wayne est libéré de Cash Money et va enfin pouvoir sortir Tha Carter V

Lil Wayne est libéré de Cash Money et va enfin pouvoir sortir Tha Carter V

Après trois ans de batailles judiciaires avec Birdman et Cash Money, Lil Wayne retrouve enfin sa liberté artistique.

(© Young Money)

Il y a quelques semaines, Meek Mill sortait de prison. Aujourd’hui, c’est Lil Wayne qui retrouve sa liberté artistique et contractuelle, après trois ans de différends avec Birdman et son label Cash Money.

Rappel des faits. Fin 2014, le rappeur de La Nouvelle-Orléans clamait sa détresse sur Twitter :

« Moi et ma créativité sommes prisonniers. […] À tous mes fans, je veux que vous sachiez que si mon album n’est toujours pas là, c’est à cause de Birdman et Cash Money, qui refusent de le sortir. »

En d’autres termes, il était bloqué contractuellement par le label de son mentor. Ce dernier l’empêchait purement et simplement de sortir son album Tha Carter V, alors que Weezy lui réclamait des royalties impayées.

Cette embrouille les a menés pendant deux ans au tribunal. Après moult rebondissements, les deux hommes ont enfin trouvé un terrain d’entente.

Free Weezy

Selon un document révélé par The Blast, Wayne va finalement obtenir 10 millions de dollars de la part d’Universal (la maison de disques à laquelle se rattache Cash Money) et va enfin pouvoir sortir son album Tha Carter V. La source rapporte également que le contrat entre le rappeur et Cash Money est désormais « arrivé à son terme ».

Mais ce n’est pas la seule victoire décrochée par le rappeur. En effet, un second litige l’opposait dernièrement à Universal et SoundExchange. En 2016, il leur réclamait 40 millions de dollars de dommages et intérêts, en raison du non-paiement de royalties qu’il aurait dû toucher sur les bénéfices d’artistes de son écurie Young Money, une branche de Cash Money distribuée par Universal – ces royalties concernaient les succès de MC tels que Drake, Nicki Minaj et Tyga.

Il a donc obtenu gain de cause, mais on n’en sait pas plus sur les indemnisations qu’il obtiendra à terme. Son avocat, Ron Sweeney, s’est contenté d’une déclaration des plus sobres au magazine Billboard :

« L’affaire a été réglée à l’amiable et a satisfait tous les partis. Pour ce qui est des détails, nous ne pouvons légalement rien dire de plus. Je peux simplement vous faire savoir que mon client est heureux. Il a retrouvé son intégrité, ses atouts, sa musique et s’est retrouvé lui-même. Le moment venu, Wayne fera savoir à son public ce qui va se passer ensuite. « 

Lil Wayne peut enfin, s’il le souhaite, sortir son projet promis depuis quatre ans. Reste à voir néanmoins s’il compte le retravailler, car comme chacun sait, depuis 2014, la musique a bien changé. Quoi qu’il en soit, c’est un merveilleux jour pour le rappeur. D’autant que ce week-end son classique Tha Carter III soufflera sa dixième bougie. La renaissance du phénix avait déjà commencé, et maintenant l’enfer semble définitivement derrière lui.

Cet article est apparu sur ce lien

Veuillez noter que Dromabuzz est une plate-forme de curation et d’agrégation de contenu. Notre objectif est de promouvoir les meilleurs articles de différents sites utilisant l’intelligence humaine et artificielle. Si vous pensez que ce contenu devrait être retiré de la plate-forme, n’hésitez pas à contacter nos éditeurs.

0
LikeLike
0
HahaHaha
0
AimeAime
0
WowWow
0
YayYay
0
TristeTriste
Voted Thanks!
Loading Posts...